English version Version Française
Le CNRS
Sciences du Vivant
Autres sites CNRS
  Equipe ARN non codants, épigénétique et stabilité génomique
  Accueil > Recherche > Equipes
 
Personnel

Publications

Maj : 21-04-2017

ARN non codants, épigénétique et stabilité génomique

(Département Dynamique du Génome)

 

Responsable : Severine CHAMBEYRON

 

Notre projet a pour but d'élucider les mécanismes de contrôle des éléments transposables (ET), fondamentaux pour le maintien de l'intégrité des génomes. Ils font intervenir une classe de petits ARN, les piRNA (« Piwi-interacting RNA »). La voie de silencing associée aux piRNA est très largement inconnue, et le présent projet propose d'en caractériser les étapes essentielles dans l'ovaire de drosophile.
Les piRNA sont des éléments clés d'une sorte de système immunitaire à deux composantes: une composante génétique codée par des loci hétérochromatiques contenant des copies défectives d'ET (''piRNA clusters'') produisant des piRNA antisens, et une composante adaptative correspondant aux piRNA produits par les copies fonctionnelles des ET localisées dans l'euchromatine, selon le modèle suivant: des piRNA antisens primaires, produits par un mécanisme inconnu à partir des piRNA clusters, ciblent les transcrits des ET fonctionnels qui sont clivés pour produire les piRNA sens; ces derniers guident le complexe de silencing vers les transcrits des piRNA clusters qui sont clivés pour produire des piRNA antisens secondaires.
Nos résultats montrent l'existence très vraisemblable de cette boucle d'amplification dans la lignée germinale femelle, et que cette amplification n'existe pas dans les cellules somatiques de l'ovaire où seuls les piRNA primaires sont présents.
En se basant sur nos connaissances portant sur le contrôle de deux ET, l'élément I dans le germen et gypsy dans le soma, nous éluciderons la biogenèse des piRNA primaires, le mode d'action des piRNA dans la répression des ET, et les mécanismes épigénétiques de transmission héréditaire de ce mode de silencing.
Nous voulons combiner des approches génétiques afin de comprendre la biogenèse des piRNA primaires avec des nouvelles technologies comme le séquençage à haut débit et des puces afin de donner une vue d'ensemble des mécanismes impliqués dans la voie de régulation par les piRNA.

 

 

 

 

Les publications de l'année (2017) de l'équipe :

Lopez-Maestre H, Carnelossi EA, Lacroix V, Burlet N, Mugat B, Chambeyron S, Carareto CM, Vieira C.
Identification of misexpressed genetic elements in hybrids between Drosophila-related species
(2017), Sci Rep. : 7, 40618

 

Toutes les publications de l'équipe

Personnel de l'équipe :


Nom / prénom Localisation Poste Situation

   Chercheur

CHAMBEYRON Severine S15-S16 9949 DR (CNRS) + HDR Courriel    Photo  CV ADUM
PELISSON Alain S15-S16 9948 DR (CNRS) + HDR Courriel    Photo  

   ITA

MUGAT Bruno S15-S16 9949 IR (CNRS) Courriel    Photo  

Equipe ARN non codants, épigénétique et stabilité génomique

AccueilImprimerContactCoordonnéesCréditsAccès PersonnelCourriel  Listes de Diffusion

 

 

CNRS UM
Institut de Génétique Humaine
 
 

Annuaires

Rechercher

Sur le WEB du laboratoire



Sur le WEB du CNRS



  INSTITUT de GENETIQUE HUMAINE
  UMR9002 CNRS-UM
  Montpellier, France

Imprimer Contact Plan du site Crédits Accueil