English version Version Française
Le CNRS
Sciences du Vivant
Autres sites CNRS
  Equipe Chromatine et Biologie Cellulaire.
  Accueil > Recherche > Equipes
 

Chromatine et Biologie Cellulaire.

(Département Dynamique du Génome)

 

Responsable : Giacomo CAVALLI

 

Chez les organismes eucaryotes, la chromatine est essentielle pour l'hérédité. Les structures chromatiniennes sont parfois épistatiques sur l'ADN et elle sont capables d'imposer différentes fonctions héritables à la même séquence d'ADN, ainsi que de déterminer la même fonction pour des séquences d'ADN différentes. Chez les eucaryotes supérieurs, les protéines des groupes Polycomb (PcG) et trithorax (trxG) sont capables de maintenir l'identité cellulaire au fil des générations cellulaires. Les protéines du PcG maintiennent les états géniques réprimés, alors que les facteurs du trxG maintiennent les états actifs. Les protéines du PcG et du trxG peuvent reconnaître les états fonctionnels de leurs gènes cibles et maintenir ces états même après disparition des facteurs régulateurs de la transcription qui avaient déclenché leur induction durant le développement précoce. De façon remarquable, les protéines du PcG et du trxG sont capables de transmettre des états géniques même à la progéniture et ce, pendant plusieurs générations. Dans notre laboratoire, nous cherchons à comprendre les mécanismes moléculaires par lesquels les protéines du PcG et du trxG régulent leurs gènes cibles, maintiennent l'héritage des états chromatiniens et programment le bon déroulement du développement. Pour cela, nous utilisons des approches et des techniques complémentaires dans les domaines de la biologie cellulaire, moléculaire et du développement, ainsi que de la génomique et de la bioinformatique

 

Mots clé : Chromatine, chromosome, développement, organisation nucléaire, Polycomb, trithorax, Drosophila

 

Actualités de l'équipe

 

A la une Nous sommes plus que notre ADN ...

L’équipe de Giacomo Cavalli, à l’Institut de génétique humaine de Montpellier (Université de Montpellier/CNRS), en collaboration avec des chercheurs de l’Inra, de l’ETH et du Caltech, démontre chez la drosophile l’existence d’une hérédité épigénétique transgénérationnelle. En modifiant de façon transitoire l’architecture 3D des chromosomes et la fonction des protéines du groupe Polycomb, dont l’activité est essentielle au cours du développement, ils ont obtenu des lignées de drosophile porteuses de la même séquence d’ADN mais caractérisées par des yeux de couleurs différentes. Ces différences dépendent d’un degré variable de répression par les protéines Polycomb qui est hérité de façon stable mais réversible. Cette hérédité épigénétique s’applique aussi bien à des lignées transgéniques qu’à des lignées naturelles et peut être modifiée par des changements de conditions environnementales, comme la température ambiante. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature Genetics, le 24 avril 2017. Lire l’article : Ciabrelli et al. Nature Genetics, doi:10.1038/ng.3848
Illustration (c) Elisa Cavalli

[Communiqué de presse]

En savoir plus

A la une Découverte d’un nouveau mécanisme épigénétique à l’origine d’une activité anti-tumorale

L’équipe de Giacomo Cavalli démontre chez la drosophile qu’un complexe de protéines du groupe Polycomb, un répresseur épigénétique de l’expression génique, exerce une fonction anti-tumorale en se fixant spécifiquement à des centaines de gènes impliqués dans le contrôle de la prolifération, la signalisation et la polarité cellulaires. Cette fixation massive est également observée dans des cellules humaines différenciées. Cette étude, publiée dans la revue Nature Genetics, ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine de la cancérogenèse.
En savoir plus.

 

Les publications de l'année (2017) de l'équipe :

Ciabrelli F, Comoglio F, Fellous S, Bonev B, Ninova M, Szabo Q, Xuéreb A, Klopp C, Aravin A, Paro R, Bantignies F, Cavalli G.
Stable Polycomb-dependent transgenerational inheritance of chromatin states in Drosophila
(2017), Nat. Genet. :
Sati S, Cavalli G..
Chromosome conformation capture technologies and their impact in understanding genome function
(2017), Chromosoma : 126(1):33-44
Schwartz YB, Cavalli G..
Three-Dimensional Genome Organization and Function in Drosophila
(2017), Genetics : 205, 1, 5-24

 

Toutes les publications de l'équipe

Personnel de l'équipe :


Nom / prénom Localisation Poste Situation

   Chercheur

BANTIGNIES Frederic 106-107 9997 DR (CNRS) + HDR Courriel    Photo  
CAVALLI Giacomo 103 9970 DR (CNRS) + HDR Courriel    Photo  
CHEUTIN Thierry 106-107 9997 CR (CNRS) Courriel    Photo  
MARTINEZ Anne-Marie 200 9969 PU (UM2) + HDR Courriel    Photo  
SCHUTTENGRUBER Bernd 106-107 9997 CR (INSERM) + HDR Courriel    Photo  

   ITA

FRITSCH Lauriane 104-105 9968 IE (CNRS) Courriel    Photo  

   Post-Doc

BONEV Boyan 104-105 9968 (CNRS) Courriel    Photo  
GROB Stefan 106-107 9997 (CNRS) Courriel    Photo  
OGIYAMA Yuki 104-105 9968 Courriel    Photo  
PAPADOPOULOS Giorgio Lucio 104-105 9968 (CNRS) Courriel   
SATI Satish 104-105 9968 (Univ.Montp) Courriel    Photo  

   Doctorant

ENTREVAN Marianne 106-107 9997 (Univ.Montp) Courriel    Photo  
LOUBIERE Vincent 104-105 9968 (UM1) Courriel    Photo  
PULICANI Sylvain 170 9564 (Univ.Montp) Courriel    Photo  
SZABO Quentin 106 9997 (Univ.Montp) Courriel    Photo  

   CDD

GUIGUE Philippe 106-107 9997 (CNRS) Courriel   

   Etudiant

RAUTURIER Charles 104-105 9968 (CNRS) Courriel    Photo  

   Stagiaire

RUBERT-CASTRO Francesc 106 9979 Courriel    Photo  

Equipe Chromatine et Biologie Cellulaire.

AccueilImprimerContactCoordonnéesCréditsAccès PersonnelCourriel  Listes de Diffusion

 

 

CNRS UM
Institut de Génétique Humaine
 
 

Annuaires

Rechercher

Sur le WEB du laboratoire



Sur le WEB du CNRS



  INSTITUT de GENETIQUE HUMAINE
  UMR9002 CNRS-UM
  Montpellier, France

Imprimer Contact Plan du site Crédits Accueil