Virologie Moléculaire

  • Nos projets de recherche s’inscrivent dans une thématique visant à mieux comprendre les interactions entre le VIH et la cellule hôte. Pour cela, nous cherchons à identifier et à étudier la régulation de l’activité des facteurs cellulaires impliqués dans l’activation et la répression de la réplication virale. Nous nous intéressons plus particulièrement à la régulation de l’expression des gènes viraux. En effet, chez les patients infectés par le VIH, le taux de réplication virale, contrôlé en partie par la transcription du génome viral, est un facteur critique, déterminant la progression de la maladie vers le stade SIDA.

    La transcription des gènes du VIH est sous le contrôle du transactivateur viral Tat et des facteurs de transcription cellulaires qui interagissent avec sa région promotrice LTR 5’ (“Long Terminal Repeat”). Les déterminants cellulaires impliqués dans la latence transcriptionnelle du VIH, phénomène à l’origine de l’établissement du réservoir viral observé chez les patients infectés, sont mal connus.

    Ce réservoir viral, constitué principalement de cellules lymphocytaires T CD4+ mémoires infectées mais non productrices de virus, est un des obstacles majeurs responsables de l’échec des thérapies anti-VIH. Ces cellules stables sont insensibles aux traitements et invisibles pour le système immunitaire. La réactivation du virus dans ces cellules permettra de les rendre accessibles aux traitements anti-viraux. La combinaison d’agents activateurs du virus dans les cellules réservoirs et la tri-thérapie (HAART) permettront de « purger » le réservoir viral et par conséquent, éliminer le virus.

    Plusieurs études montrent un rôle important de la structure chromatinienne dans le choix des sites d’intégration et la régulation de la transcription à partir du promoteur viral. De plus, des études récentes suggèrent une interaction physique et fonctionnelle entre le VIH et la machinerie RNAi cellulaire. Afin d’étudier le rôle de la chromatine et de la machinerie RNAi cellulaire dans la réplication du VIH, nous appliquons plusieurs techniques incluant une approche protéomique pour identifier les facteurs cellulaires impliqués dans l’activation et la répression du LTR. Le recrutement de ces facteurs au niveau du LTR est analysé par immunoprécipitation de chromatine et PCR quantitative et par immunofluoresence.


    Membres

    Monsef Benkirane
    Benkirane Monsef
    Yamina Bennasser
    Bennasser Yamina
    Benjamin Descours
    Descours Benjamin
    El-Habib Hani
    Hani El-Habib
    Christine Neuveut
    Neuveut Christine
    Bijan Sobhian
    Sobhian Bijan
    Scarlette Abbou
    Abbou Scarlette
    Karine Delmouly
    Delmouly Karine
    Anais Meritet
    Meritet Anais
    Heng-Chang Chen
    Chen Heng-Chang
    Suzie Houssier
    Houssier Suzie
    Shinichi Machida
    Machida Shinichi
    Irene Meki
    Meki Irene
    Gael Petitjean
    Petitjean Gael
    Joao Rodrigo Diogo Dias
    Rodrigo Diogo Dias Joao

    Publications

    FTSJ3 is an RNA 2'-O-methyltransferase recruited by HIV to avoid innate immune sensing.

    Ringeard M, Marchand V, Decroly E, Motorin Y, Bennasser Y

    2019 - Nature

    Demander l'article complet30626973

    Posttranscriptional Regulation of HIV-1 Gene Expression during Replication and Reactivation from Latency by Nuclear Matrix Protein MATR3.

    Sarracino A, Gharu L, Kula A, Pasternak AO, Avettand-Fenoel V, Rouzioux C, Bardina M, De Wit S, Benkirane M, Berkhout B, Van Lint C, Marcello A

    2018 - MBio, 9(6)

    Demander l'article complet30425153

    Descours et al. reply.

    Descours B, Petitjean G, Benkirane M

    2018 - Nature, 561(7723):E29

    Demander l'article complet30232426

    XPC is an RNA polymerase II cofactor recruiting ATAC to promoters by interacting with E2F1.

    Bidon B, Iltis I, Semer M, Nagy Z, Larnicol A, Cribier A, Benkirane M, Coin F, Egly JM, Le May N

    2018 - Nat Commun, 9(1):2610

    Demander l'article complet29973595
    Afficher toutes les publications

    Publications de l'équipe