Départements

Bases Moléculaires de Pathologies Humaines Responsable: CONSTANTINOU Angelos
+ sur le département

L'objectif du département "Bases Moléculaires de Pathologies Humaines" et de mener une recherche de qualité dans les domaines de l'immunologie et de la cancérologie, et de contribuer ainsi à améliorer la santé.
La grande majorité des cancers sont traités par radio et chimiothérapie. Ces traitements induisent des lésions de l'ADN qui interfèrent avec la réplication de l'ADN afin de bloquer la prolifération cellulaire. Nous étudions comment les cellules répondent et surmontent les obstacles à la réplication de l'ADN, et comment ces réponses déterminent la progression des tumeurs. Nous explorons comment la réponse aux lésions de l'ADN, l'inflammation chronique et la tumorigenese sont connectés sur le plan moléculaire.
Le département inclut également des programmes de recherches performants qui portent sur les mécanismes moléculaires et cellulaires qui conduisent à la persistance d'un réservoir du virus HIV, ainsi que sur la caractérisation des profils d'activation du système immunitaire chez des patients infectés par le HIV. Le département comprend également IMGT®, the international ImMunoGeneTics information system®.

+ sur le département

Dynamique du Génome Responsable: DEJARDIN Jérôme
+ sur le département

Le département “Dynamique du génome” regroupe des équipes impliquées dans l’étude de diverses activités du génome et de leur intégration dans l’espace nucléaire à l’aide de différents systèmes d’étude (Drosophila melanogasterXenopus laevisMus musculus, cellules humaines). Ces activités incluent la réplication et la recombinaison, la ségrégation des chromosomes, les éléments transposables, la transcription, l’épissage, la structure de la chromatine et l’organisation des chromosomes dans le noyau.
Ces activités du génome qui dépendent à la fois de déterminants génétiques et épigénétiques sont souvent connectées ce qui génère de multiples échanges et interactions entre les équipes du département. La plupart des projets impliquent des approches et innovations en biochimie, biologie moléculaire et cellulaire, génétique, génomique et bioinformatique.

+ sur le département

Génétique et Développement Responsable: SIMONELIG Martine
+ sur le département

Une question majeure en Génétique du Développement est de comprendre comment l'information génétique est utilisée pour produire un grand nombre de types cellulaires différents qui s'organisent harmonieusement en un organisme complet. Les équipes du département Génétique et Développement s'intéressent à divers aspects de la génétique du développement, allant de l'établissement de la polarité de l'oeuf par des mécanismes de contrôles traductionnels d'ARNm, à la différenciation musculaire, ou la formation d'une structure extrêmement complexe telle que le cerveau.

+ sur le département